Le Chant de l’Âme

Une retraite avec mouvements, sons et silence

Semaine 1C  21 – 27 juillet 2019
Séminaire avec Ophiel & Sangita van Leer

Pendant cette semaine, les participants pénètrent le processus alchimique de la retraite dans lequel la voix de notre âme peut dévoiler son chant. Pour que cette révélation prenne place, le focus de la retraite sera sur le développement de la communion avec l’âme, du soi le plus haut et de l’expérimentation de la liberté de voir et d’entendre avec les yeux et les oreilles de l’âme.

Ophiel et Sangita travailleront avec le QI Gong Guérisseur de la méthode Tian Ai Gong, la méditation soufie, le chant mantrique et le chant  en plusieurs parties, le zikr, le silence et les pratiques de guérison de la lignée de Hazrat Inayat Khan.

Alors que nous expérimentons et nettoyons les centres énergétiques et que les méridiens s’ouvrent, nous atteignons une nouvelle perspective de conscience. C’est là que le changement prend place : alors que notre confiance grandit, la lumière de l’âme nous inspire et illumine notre chemin, et nous sommes invités à exprimer notre âme dans la symphonie de la vie de tous les jours.

Ophiel van Leer

Maarten Ophiel van Leer est chef-d’orchestre, chanteur et professeur de musique, tout en jouissant d’une expérience dans les domaines de la musique et de la méditation depuis de nombreuses années.
Au camp d’été Zénith, il fut inspiré par Pir Vilayat Inayat Khan avec qui il prépara l’interprétation de la Messe en Si mineur de Bach, à Disentis, en 1995 ; à la suite de quoi devaient s’enchaîner beaucoup d’autres concerts, y compris Dachau, Paris, Francfort et Jérusalem. Ophiel a une manière douce et élégante d’inclure à la fois les chanteurs expérimentés et ceux qui ne le sont pas, dans ses cours de musique chorale, d’improvisation, de chant harmonique et de méditation musicale.

Madhu Gierse-van Leer

Madhu Gierse – van Leer (de son nom soufi Sangita) est praticienne professionnelle en soins et thérapeute en thérapie cranio-sacrale. Elle fut disciple de Pir Vilayat Inayat Khan depuis les années 70 et est active au sein de l’Ordre Inayati de Guérison depuis de nombreuses années.
Sangita a été formée en tant que thérapeute de qi-gong à l’Institut Tian Gong de Berlin. Elle a fait du chant son délice, la majeure partie de sa vie.

Ophiel et Sangita conduisent ensemble le chœur spiritual ‘Singphony’ à Francfort et ont récemment co-fondé l’association ‘Musique pour la Paix et la comprehension mutuelle’ en Allemagne. Ils vivent ensemble près de Wiesbaden, où ils se concentrent sur la musique et la thérapie.

www.singphonie.de
www.music-for-peace.net